Parcs et aires protégées d'Émilie-Romagne

Parcs et aires protégées d'Émilie-Romagne

Comme une sorte de pont, l'Émilie-Romagne est située à l'extrémité sud de la zone phytogéographique d'Europe centrale en contact avec la zone méditerranéenne, avec des aspects des deux. Il existe trois grands systèmes géographiques: la côte adriatique et le delta du Pô, la vallée du Pô et les reliefs des Apennins. Surtout dans les plaines, l'action modificatrice de l'homme est évidente, des centuriations romaines aux impressionnants travaux de mise en valeur des zones lagunaires au sud du Delta. Le long des pentes de la haute crête des Apennins, l'environnement naturel est bien préservé. Deux parcs nationaux ont été créés ici (celui des forêts Casentinesi, Monte Falterona et Campigna et le plus récent des Apennins toscans-émiliens), ainsi qu'une série de parcs naturels et de réserves naturelles d'État. La présence d'aires protégées est également répandue le long de la bande côtière, désormais incluse dans le grand parc régional du delta du Pô. Le territoire protégé représente environ 10% de l'ensemble de l'aire régionale. Dans le cadre du projet de réseau Natura 2000, 113 SIC (sites d'importance communautaire) et 41 ZPS (zones de protection spéciale) ont été proposées, dont plus de la moitié dans des zones protégées.

Pietra di Bismantova - Parc des Apennins toscan-émilien (photo www.parcotoscoemiliano.it)

Parc régional fluvial du Taro (photo www.comune.fornovo-di-taro.pr.it)


Vidéo: 6 Par Avion - Italie, lEmilie-Romagne