La pelouse en septembre

La pelouse en septembre

Entretien ordinaire

L'entretien ordinaire doit être effectué à la fois sur des pelouses saines et sur des pelouses qui ont subi des dommages. Nous devrons d'abord nettoyer la surface des résidus laissés par la période torride. Pour cela, nous ferons une coupe assez basse puis nous passerons à l'élimination du feutre jauni avec un moyen spécial ou, sur de petites surfaces, avec un râteau à dents assez étroites. Pour stimuler davantage le redémarrage végétatif, il faudra cependant améliorer la perméabilité du sol: il est donc utile de recourir à une légère scarification ou, si notre pelouse est petite, d'utiliser des chaussures à pointes. Enfin, nous distribuerons une bonne quantité d'engrais spécifique: les meilleurs sont caractérisés par un pourcentage d'azote prêt à l'emploi et une autre partie à libération programmée. Habituellement, 25 à 40 gr par m2 sont recommandés, mais respectons les indications du fabricant individuel.


Restauration de pelouses éclaircies

L'éclaircissage des pelouses est un phénomène normal pendant l'été, surtout si l'irrigation n'est pas quotidienne et que le climat est chaud. Le mois de septembre est le meilleur moment pour prendre des mesures réparatrices.

Tout d'abord il faudra couper la pelouse très bas (environ 3 cm): nous éliminerons la partie aérienne épuisée et nous mettrons en évidence les zones à éclaircir. Il faudra alors procéder à une aération vigoureuse, éventuellement avec des moyens spécifiques. À ce stade, les zones endommagées sont restaurées: tout d'abord une fine couche de sol fin est distribuée. Viennent ensuite des semences spécifiques pour la réparation du gazon: pour obtenir un enracinement idéal, il est recommandé de passer un rouleau. Nous arrosons légèrement plusieurs fois par jour, protégeant éventuellement des oiseaux et des insectes. Une fois la germination effectuée, nous pouvons distribuer un engrais avec un bon apport en azote et potassium et procéder à la coupe, une fois qu'il atteint 5-6 cm.


Prairies jaunies

Le jaunissement est également très fréquent à la fin de l'été. Ce phénomène est lié aux variétés spécifiques, mais aussi à un climat particulièrement chaud et sec, peut-être accompagné de coupes trop basses. Avec quelques astuces, nous pourrons stimuler la reprise végétative et retrouver une couleur vitale. Dans ce cas également, une coupe assez basse (environ 3 cm) est utile: cela permettra de retirer facilement le feutre et d'aérer légèrement la surface du sol. Ensuite, nous fertilisons avec un produit spécifique à action verdissante: la caractéristique principale est un équilibre particulier entre l'azote à action rapide et à libération lente; cependant, il y a généralement un bon approvisionnement en potassium et en fer (sulfate de fer ou fer chélaté).

En même temps, on peut distribuer une préparation préventive contre les cryptogames: ils s'attaquent plus facilement aux pelages stressés, sans compter que les pluies alternant avec la chaleur automnale sont un facteur prédisposant.


La pelouse en septembre: autre entretien

Avec la baisse de la température et les pluies, la croissance de la pelouse devient plus vigoureuse. Il est donc important de reprendre sa coupe avec une certaine régularité: il est généralement recommandé de garder une hauteur comprise entre 4 et 5 cm. Il est idéal pour avoir toujours une apparence compacte et éviter un stress inutile. De plus, le sol bien couvert et ombragé restera frais plus longtemps, même les jours chauds qui peuvent encore être là.

Un autre engagement constant doit être l'irrigation: en l'absence de pluie, il est bon d'irriguer au moins tous les deux jours, mais jamais trop légèrement. L'eau doit être suffisante pour pénétrer au moins dans les 5 premiers cm du sol, mais en évitant de créer une stagnation. Comme toujours, il est recommandé d'arroser le matin pour que le soleil puisse sécher rapidement les feuilles: cela évitera l'émergence de cryptogames.


Vidéo: Comment avoir un BEAU GAZON sans mauvaises herbes?